SNAM
 
 

Les 50 000 musiciennes et musiciens de notre pays frappés de plein fouet  
 
Les artistes musiciens de France, comme leurs collègues du monde entier, sont victimes de la crise économique et sociale provoquée par la pandémie du coronavirus. 
 
Depuis le tout début de cette crise et les premières interdictions de spectacles, nous agissons auprès des pouvoirs publics, des organisations d'employeurs, des collectivités et des directions d'entreprises afin d'exiger des solutions aux multiples problèmes rencontrés. 
 
Nous pouvons nous réjouir de l'annonce de premières mesures :
 
- Les contrats signés, ou conclus de manière informelle à l'heure actuelle, pour des spectacles annulés pourront faire l'objet d'une prise en charge au titre de l'activité partielle. C'est à dire le versement par l'employeur de 70% des cachets bruts (voir ci-dessous les consignes pour l'actualisation mensuelle). Malheureusement, et malgré nos relances, le ministère de la culture nous laisse pour l'instant sans réponse pour les employeurs relevant du GUSO. 
 
- Ces mesures concernent aussi les musiciens enseignants de certaines écoles associatives dont l'activité est suspendue. Dans certaines autres et dans les écoles ou conservatoires publics, le lien se fait à distance et les cours continuent de cette façon (lire ci-dessous). 
 
- Les intermittents du spectacle indemnisés verront leurs droits prolongés le temps de la crise et on annonce des aménagements pour l'ouverture de droits à l'issue du confinement et de la crise sanitaire. La solution ne semble pas pour l'instant à la hauteur de la situation. Vous pouvez lire ici les revendications de la CGT-Spectacle
 
- Les ensembles symphoniques et maisons d'opéra (lire ci-dessous) maintiennent les rémunérations des artistes permanents mais, malgré les demandes du ministre de la Culture ou les déclarations du syndicat d'employeurs Forces Musicales, certaines structures refusent toujours de payer tous les cachets des intermittents victimes des annulations. C'est inacceptable !  
 
Nous diffusons régulièrement des lettres d'informations comme celle-ci à destination des professionnels mais, pour suivre l'actualité de nos droits sociaux dans la période de crise actuelle, nous vous conseillons de nous suivre sur les réseaux sociaux Facebook ou Twitter.    
 
 

Les consignes pour l'actualisation mensuelle des intermittents  
 
L'actualisation auprès de Pole Emploi en cette fin mars tourne au casse-tête pour nombre d'entre-nous. Vous lirez ici nos consignes pour préserver vos droits et, si nécessaire, corriger votre déclaration lorsque vous aurez plus d'information sur le paiement de vos dates annulées. C'est ici . 
 
 

Les ensembles symphoniques et les maisons d'opéra à l'arrêt   
 
La présence de nos délégués et correspondants dans les ensembles permanents de tout le pays nous a permis de dresser un panorama très clair de la situation même si les choses bougent encore du fait de l’incertitude du calendrier.
 
Lire ici notre dossier complet.
 
 

Les musiciennes et musiciens intermittents dans la tourmente 
 
Vous avez été plus de 1900 à répondre à l'enquête du SNAM consacré aux conséquences du covid-19 sur l'activité et les situations personnelles des musiciens et musiciennes interprètes intermittents, soit un peu moins de 10% de leur effectif estimé (22 000).Elle constitue pour nous une aide précieuse afin de connaître les situations individuelles sur le terrain, construire et appuyer des revendications collectives. Aussi, n'hésitez pas à proposer à vos collègues d'y participer en cliquant Ici .
 
L'analyse des résultats montre que des dizaines de millions d'euros de salaire ont été perdus ... (continuer la lecture en cliquant ici
 
 
 

Les enseignants des écoles de musique et conservatoire sont au travail    
 
Le basculement de l'activité en télétravail se réalise partout où les directions l'organisent. Grace à l'engagement des artistes-enseignants, la continuité pédagogique est assurée  en ces temps de crise sanitaire.
 
(Lire ici notre communiqué à ce sujet) 
 
Mais la situation exceptionnelle ne justifie pas qu'on s'exonère des mesures de sécurité élémentaires. Afin de sécuriser les élèves, les familles et les enseignants, nous diffusons un guide de prévention des conduites à risque dans l’enseignement à distance dont vous pouvez prendre connaissance ici .
 
 
 
SNAM CGT
14-16 Rue des Lilas
75019 Paris
Facebook
Twitter
 
 
 
Fédération
Internationale des
Musiciens
 
 
Fédération Nationale
des Syndicats du Spectacle, du Cinéma,
de l'Audiovisuel et de
l'Action Culturelle - CGT
 
 
 
Cet email a été envoyé à michel.vie@snam-cgt.org.
 
Vos données sont collectées et traitées exclusivement pour la diffusion de la Lettre d’Info du SNAM-CGT et ne seront ni diffusées, ni transmises, ni même vendues. Vous pouvez demander à l'adresse mail suivante : contact@snam-cgt.org l'accès à vos données à caractère personnel, la rectification ou l'effacement de celles-ci. Vous disposez également du droit de vous opposer au traitement de vos données.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2018 SNAM