SNAM
 
 
Les artistes sont les laissés-pour-compte des mesures gouvernementales en faveur du secteur musical 
 
La ministre de la culture Roselyne Bachelot a invité les musiciens et musiciennes à profiter de la période de confinement pour répéter, enregistrer ou capter leurs spectacles. Ca n'est pas tombé dans l'oreille d'une profession sourde.
 
Bien sûr que nous voulons toutes et tous reprendre le travail, percevoir des salaires, générer des droits sociaux qui, au fil des mois, se sont tous étiolés. Il y a bien eu la décision que le gouvernement appelle " année blanche " pour prolonger les allocations de chômage des intermittents du spectacle jusqu'à août 2021. Mais les mêmes, faute d'avoir travaillé assez ces derniers mois, n'ont pas intérêt à tomber gravement malade car ils n'ouvriront pas de droits aux indemnités journalières d'assurance maladie. Idem pour les congés maternité. Idem pour les droits AFDAS. Et les allocations chômage prolongées, c'est bien beau mais habituellement il y avait chaque mois des cachets qui, depuis des mois font défaut. 
 
C'est la raison pour laquelle le SNAM-CGT a élaboré un plan de secours pour les artistes de la musique (ici) en demandant au gouvernement de débloquer des sommes comparables à celles qu'elle venait d'accorder aux employeurs (pour mémoire 55M d'€). Nous sommes toutes et tous prêts à répéter des spectacles que nous donnerons lorsque les représentations publiques seront de nouveau autorisées. Nous pouvons prendre le temps d'enregistrer des albums, même autoproduits, pendant le confinement. Nous pouvons réaliser des captations pour diffuser sur les réseaux sociaux. Mais pour cela, nous voulons être payés. 
 
Notre plan pourrait être soutenu par de nombreux acteurs du secteur culturel ou associatif mais, pour l'instant, le refus du ministère bloque absolument la situation. 
 
 
Nous appelons plus que jamais les professionnels à la mobilisation. Que ce soit par la signature de la pétition qui est ici ou la participation à la journée de mobilisation (carte des manifestations ici ) du jeudi 3 décembre. Nul doute que notre avenir dépendra de notre capacité à nous faire entendre du gouvernement.  
 
 
 

Quand la Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux réinvente la stratégie du bernard l'hermite 
 
Le 16 novembre dernier, à l’initiative de, la Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés (FEVIS) s’est tenue la 5ème édition de « New Deal », rencontres professionnelles de la Musique, qui, COVID oblige, se sont déroulées sous la forme d’une diffusion de débats en ligne.
 
À vrai dire, à l’écoute de ces tables rondes, on ne pouvait pas véritablement parler de débats : aucun contradicteur, aucun représentant des organisations syndicales d’artistes, juste des personnalités bien décidées à faire l’apologie d’un modèle d’entreprises artistiques fondé sur l’emploi précaire pour les artistes et une supposée indépendance...
Lire la suite ici  
 
 
 

Les artistes enseignants dans des situations ubuesques   
 
On pourrait penser que, comme toute la CGT en général, le SNAM est un syndicat toujours contre, toujours à soulever les problèmes sans voir ce qui fonctionne bien, toujours à dénoncer des problèmes qui n’en seraient pas.
 
Sauf que cette vision du monde du travail est partagée par nombre de salariés qui nous en font part à travers les réseaux sociaux.
 
Ci-dessous un petit extrait de ce que nous recevons qui décrit bien les multiples configurations qui se présentent à la profession cet automne. Les attaques sont énormes, les illégalités sont criantes, les pressions même plus dissimulées. 
 
« Une de mes écoles de musique veut nous faire basculer en chômage partiel avec demande de rattraper les cours ultérieurement, sans nous consulter au préalable... Je trouve cela injuste. Qu’en pensez-vous ?»

« Bonjour. Mon CRC sous-entend qu’à défaut de donner nos cours, nous pourrions être réquisitionnés dans d’autres services qui en auraient plus besoin dans ce contexte particulier. Ça passe sous la fameuse nécessité de service et relevant de la bonne volonté de chaque employé. Merci de vos avis éclairés.» 
 
Lire la suite ici 
 
 
 
SNAM CGT
14-16 Rue des Lilas
75019 Paris
Facebook
Twitter
 
 
 
Fédération
Internationale des
Musiciens
 
 
Fédération Nationale
des Syndicats du Spectacle, du Cinéma,
de l'Audiovisuel et de
l'Action Culturelle - CGT
 
 
 
Cet email a été envoyé à michel.vie@snam-cgt.org.
 
Vos données sont collectées et traitées exclusivement pour la diffusion de la Lettre d’Info du SNAM-CGT et ne seront ni diffusées, ni transmises, ni même vendues. Vous pouvez demander à l'adresse mail suivante : contact@snam-cgt.org l'accès à vos données à caractère personnel, la rectification ou l'effacement de celles-ci. Vous disposez également du droit de vous opposer au traitement de vos données.
 
 
Envoyé par
SendinBlue
 
 
© 2018 SNAM